Nos apprentissages

Depuis le début de cette expérience, il y a bientôt quatre ans, nous posons un regard renouvelé sur l’enfance, qui nous permet non seulement de découvrir les nécessités des enfants et d’aider nos petits à développer leur potentiel, mais également d’entrer en contact avec les parties de nous-mêmes qui étaient dans l’ombre, favorisant le renouement avec des processus de développement qui étaient restés bloqués à un certain moment de notre vie.

Notre qualité de vie a été transformée par cette approche où enfants et adultes avancent ensemble, en suivant et respectant le cheminement qui correspond à chacun.

Plus concrètement…

Nous portons une attention constante sur « les situations où nous intervenons, ainsi que la façon dont nous intervenons, dans l’expérience des enfants ».

En effet, les enfants se développent pleinement d’eux-mêmes si les adultes font attention à certains détails.

Par exemple, nous avons découvert que le principal élément interférant dans leur développement était notre tendance à déverser sur eux des schémas inconscients qui correspondent davantage à notre propre passé qu’à la situation concrète dans laquelle l’enfant est se trouve.

Lorsque, en tant qu’adultes, nous prenons la responsabilité de nos propres processus intra- et interpersonnels (au sein de l’équipe pédagogique, comme dans le couple par ex.), il nous devient plus facile de mettre en œuvre un ensemble de règles et de limites qui maintient l’ambiance détendue.

Aussi, chaque limite imposée à un enfant n’est autre qu’un acte d’amour, qui nourrit notre lien avec lui et favorise la création d’une relation de confiance.

Dans cette optique « d’autorité bienveillante », nous cherchons à atteindre un juste milieu entre le courant traditionnel qui vise à asseoir l’autorité par le biais de la peur et des menaces, et le contre-courant permissif du « laisser-faire », où les enfants souffrent de l’absence de limites.

Le rôle de la nature

La nature nous accompagne depuis les premiers instants. Les arbres qui nous entourent offrent à nos enfants d’innombrables opportunités de développement de leur sensorialité, de leur motricité et de leur personnalité.

Nous avons été fascinés d’observer, chez les nouveaux enfants de l’escuelita qui arrivaient en « carence » de contact avec la nature, les bienfaits immédiats de nos sorties en montagne où ils s’élancent telles de petites chèvres, sautent par-dessus les acequias (canaux d’irrigation créés au temps des Maures), grimpent aux arbres, se laissent glisser d’une terrasse à l’autre, attrapent les insectes, font du feu, découvrent les plantes toxiques, courent dans les plaines, se baignent dans les rivières, cueillent les fleurs et les champignons ou encore ramassent des pierres et autres trésors…

Tout cela, ils le font sous le regard tendre et aimant de l’adulte, qui reconnaît les actes posés par l’enfant et les différentes étapes de son développement.

Pour ceux de nous qui aimons profondément la nature, rien ne nous apporte plus de satisfaction que de voir l’intérêt et le plaisir naturel qu’éprouvent les enfants face à l’immensité de possibilités que lui offre le milieu naturel.

Pour en savoir plus sur nous:

   <—

Qui sommes-nous?

Structure et fonctionnement

   —>

Le futur de Pan y Cacahuetes

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *